Dans les établissements à forte fréquentation ; comme les restaurants, les bureaux ou les maisons de retraite ; une porte fermée peut constituer un obstacle dans la vie de tous les jours. En particulier dans un contexte d’emploi du temps chargé, on n’a pas toujours les mains libres pour contrôler une porte. Même si c’était le cas, surtout à un moment où l’hygiène des mains est une priorité absolue, les individus pourraient être réticents à toucher une porte. Ainsi, beaucoup de personnes cèdent à la tentation de garder ces portes ouvertes en permanence en utilisant un cale porte.

Généralement de forme triangulaire et fabriqués en bois ou en caoutchouc, ces bloque portes sont des moyens peu coûteux et omniprésents de maintenir la circulation du flux de personnes sans entrave. Parfois, un cale porte peut également être un objet tel qu’un morceau de bois ou de carton.

Cependant, en cas d’incendie, le cale porte – apparemment innocent – peut engendrer un préjudice humain et financier dévastateur.

Pourquoi les portes résistant au feu sont-elles nécessaires ?

Les incendies sont les incidents de sécurité les plus graves qui peuvent se produire dans les bâtiments. Ce sont également les incidents les plus mortels et les plus coûteux ! Malgré des améliorations, les incendies de bâtiments font des milliers de victimes chaque année et coûtent des milliards de dollars en dommages matériels.

Au cours des dernières décennies, les réglementations relatives aux propriétés ignifuges se sont renforcées dans les économies avancées et émergentes. S’il n’est pas toujours possible de prévenir les incendies, il existe de nombreux moyens efficaces de réduire leurs risques. Une porte résistant au feu, c’est-à-dire une porte qui respecte les réglementations en matière de résistance au feu, fait partie des solutions essentielles qui peuvent minimiser les conséquences d’un incendie.

Les portes résistant au feu fonctionnent en contenant un incendie dans une pièce et en ralentissant la propagation de la fumée ou des flammes. Comme les feux ont besoin d’oxygène pour continuer à brûler, des portes résistant au feu qui fonctionnent correctement empêchent la diffusion de l’oxygène qui permet ainsi aux flammes de se propager. C’est pourquoi, comme il peut suffire de quelques minutes pour que les flammes envahissent un bâtiment sans portes résistant au feu, elles sont essentielles à la stratégie de sécurité du bâtiment.

Cependant, les portes résistant au feu ont une limitation due à leur nature : elles ne peuvent fonctionner que si la porte peut être fermée !

Les cale portes bon marché peuvent coûter cher

Les portes résistant au feu devant se fermer à tous moments, si elles sont bloquées en position ouverte par un cale porte peu coûteux, en cas d’incendie les coûts financiers et humains seront extrêmement élevés. Les cale portes vont provoquer un « effet de cheminée » et accélérer la propagation du feu.

D’un point de vue juridique, si une porte résistant au feu est bloquée en position ouverte par un cale porte ; mettant ainsi la vie de quelqu’un en danger ; les propriétaires pourraient subir des sanctions, y compris des amendes élevées et même une peine de prison. De même, les portes ainsi bloquées en position ouverte peuvent invalider l’assurance.

En 2011, une tragédie de ce type a frappé Rosepark Nursing Home à Glasgow, au Royaume-Uni. Après que les flammes ont eucoûté la vie à 14 résidents, une enquête a conclu que la catastrophe aurait pu être évitée. Certaines des chambres où les résidents dormaient avaient des portes bloquées en position ouverte, ce qui a provoqué la propagation rapide de l’incendie.

« Lorsque nous inspectons les établissement de soins, il y a très souvent des alarmes incendie ou des portes résistant au feu…. ; mais ce qui peut être préoccupant c’est la façon dont ils gèrent et traitent la situation », a déclaré Nick Coombe, des pompiers de Londres.

Cale porte

Deux exemples où les portes résistant au feu sont maintenues ouvertes à l’aide d’un cale porte.

La porte doit réduire les risques d’incendie, et non les augmenter

Néanmoins, il est toujours possible de rester conforme à la réglementation en matière d’incendie tout en facilitant l’accès. Les portes résistant au feu peuvent être équipées de dispositifs électriques de maintien en position ouverte, ce qui leur permet de rester ouvertes sans avoir besoin d’une cale extérieure, et de se fermer automatiquement en cas d’urgence.

Selon le modèle de la porte résistant au feu, ces systèmes peuvent être préinstallés, mais il est également possible de les équiper de solutions fonctionnant sur batterie. Un détecteur de fumée intégré, idéalement relié au système central du bâtiment, peut activer la fermeture de la porte dès que l‘alarme se déclenche.

Étant donné les conséquences potentiellement désastreuses du blocage des portes résistant ay feu, les gestionnaires de bâtiments doivent s’assurer que leurs portes réduisent les risques d’incendie au lieu de les augmenter. Ils peuvent y parvenir non seulement en alignant leurs portes sur la réglementation en matière d’incendie, mais aussi en sensibilisant leurs pairs aux dangers des cale portes apparemment si innocents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *