La Gestion Technique des Bâtiments (GTB) est un système qui contrôle et supervise les équipements techniques d’un bâtiment, tels que la climatisation, l’éclairage, les ascenseurs, les systèmes de sécurité, etc. En utilisant des capteurs et des automates, la GTB peut optimiser la consommation énergétique en ajustant la température, la luminosité et d’autres paramètres en fonction de l’occupation et des conditions climatiques.

La GTB peut aider les entreprises à atteindre des objectifs d’efficacité énergétique à long terme en gérant leur consommation énergétique, notamment par le biais de la surveillance et du contrôle des systèmes.

Une définition de la GTB 

La gestion technique des bâtiments repose sur un système informatique qui englobe l’ensemble des équipements d’un édifice ainsi que leur supervision. De fait, la GTB permet de rendre davantage efficiente la gestion des informations de plusieurs systèmes d’une infrastructure :

La GTB concerne également des outils comme l’ouverture et la fermeture automatique des portes.

Le fonctionnement de la GTB

La gestion technique du bâtiment implique qu’un système automatisé s’appuie sur un réseau pour faire la jonction entre ses différents niveaux. Le gestionnaire de réseau peut paramétrer le logiciel de supervision afin d’assurer la collecte des informations de l’ensemble de l’infrastructure et de déclencher en conséquence les différents systèmes.
Donnons un exemple simple. Vous souhaitez que le chauffage d’une pièce se déclenche à partir du moment où sa température ambiante est à 19°C. Vous pouvez paramétrer le déclenchement du système de chauffage et faire en sorte que celui-ci se coupe lorsque la pièce a atteint la température souhaitée.

Afin de réaliser cette performance technique, il importe d’installer plusieurs capteurs comme des sondes de température ou encore des actionneurs qui permettent de traduire les ordres de commande émanant du système central.

Quels sont les avantages de la gestion technique du bâtiment ?

La gestion technique du bâtiment s’inscrit nettement dans le développement des smart buildings, à savoir les bâtiments connectés. Il s’agit de rendre ces infrastructures plus intelligentes pour améliorer le confort de vie / de travail et diminuer leur impact sur l’environnement.

Le déploiement de la GTB au sein de votre entreprise offre la possibilité de connaître à l’instant T l’ensemble des informations essentielles relatives à son fonctionnement : consommation énergétique, température, mode de fonctionnement du chauffage / de la climatisation, etc. Il apparaît évident que vous serez en mesure d’optimiser des éléments essentiels comme la température ainsi que l’éclairage de vos installations en fonction de la fréquentation de celles-ci afin de réaliser des économies d’énergie.

Il s’agit donc d’un outil performant dans la perspective de mieux gérer les dépenses de vos infrastructures. Associez à cette performance, un appui pour renforcer le la sécurité et le confort de votre bâtiment. Identifiez les points de votre infrastructure qui nécessitent une attention accrue et affranchissez-vous d’une surveillance permanente de la part d’un agent de sécurité. Songeons au cas d’un hypermarché qui abrite dans ses stocks des produits multimédias de grande valeur. Il est évident que la direction ne pourra pas demander à un agent de rester stationné à la surveillance de cette marchandise. Un système d’accès avec restriction permettra de limiter l’interaction avec les produits aux seuls personnels accrédités. L’ouverture du stock enverra une alerte au PC sécurité qui pourra contrôler, via vidéosurveillance, que la manipulation n’est pas frauduleuse.

Le smart building : la nouvelle norme pour les bâtiments tertiaires

Le 21 juillet 2020, le Journal officiel a publié le « Décret relatif au système d’automatisation et de contrôle des bâtiments non résidentiels et à la régulation automatique de la chaleur ». Ce décret contraint les bâtiments du secteur tertiaire à prévoir des installations favorisant une gestion technique centralisée dans le but d’améliorer leur efficacité énergétique. La date butoir du 1er janvier 2025 a été posée.

Le décret prévoit que les sites concernés soient dotés d’outils qui doivent permettre :

En résumé, la GTB permet à votre entreprise d’économiser de l’argent tout en réduisant son empreinte environnementale et en optimisant la consommation énergétique. Par ailleurs, elle offre des facilités dans l’exploitation de vos infrastructures aussi bien au niveau du confort que de la sécurité.

Il est d’ailleurs possible de gérer ses bâtiments à distance pour la gestion des flux. Vous pouvez également avoir un aperçu en temps réel de l’état et des performances de vos installations d’accès grâce à l’outil d’analyse innovant EntriWorX Insights.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *