La réduction des émissions de carbone et de la pollution n’est qu’une facette du développement durable ; même si c’est elle qui retient le plus l’attention ! C’est en fait une question de développement et de croissance dans le respect de l’environnement et de l’équité sociale. Grâce aux technologies intelligentes de la 4ème révolution industrielle ; ou Industrie 4.0 ; des secteurs comme la construction et l’industrie manufacturière peuvent désormais entrer dans une véritable ère de développement durable.

En effet, le développement durable est la stratégie commerciale de base pour l’avenir ; comme le soulignent les objectifs de développement durable des Nations unies. Cela comprend la promotion de domaines tels que l’industrialisation à faible impact, les bâtiments économes en énergie et la fabrication intelligente. C’est là qu’intervient l’Industrie 4.0, qui combine les opérations et la production physiques avec la technologie digitale, l’intelligence artificielle (IA) et l’Internet des objets (IoT).

Forum économique mondial, Sommet sur l’impact du développement durable 2018, New York – Version Anglaise

Mais pour assurer un avenir durable, les entreprises et les organisations doivent agir dès maintenant avant que les conditions environnementales ne se détériorent ! Mais, la bonne nouvelle est que certains chercheurs estiment que la technologie Industrie 4.0 pourrait réduire les émissions jusqu’à 15% d’ici 2030. Voici une plongée plus approfondie dans la manière dont Industrie 4.0 est utilisée aujourd’hui pour aider à atteindre les objectifs de développement durable.

L’industrie 4.0 et le développement durable

En effet, l’industrie 4.0 ne se réfère pas nécessairement à un ensemble spécifique de technologies ; bien que des technologies comme le cloud computing, l’IoT et l’apprentissage machine soient sans aucun doute des éléments essentiels de l’équation. Ainsi, ces technologies illustrent l’objectif premier de l’Industrie 4.0, qui est de fusionner les processus physiques avec la connectivité digitale. Un bâtiment intelligent durable, par exemple, pourrait avoir connecté des capteurs IoT qui autorégulent la consommation d’énergie en fonction de la demande et de l’utilisation en temps réel.

De plus, une autre caractéristique de l’Industrie 4.0 est l’analyse des données. Les appareils, les équipements et les utilisateurs connectés génèrent constamment des données. Ces données sont traitées par l’IA, l’apprentissage machine et leur traitement en temps réel permet aux organisations d’augmenter encore leur productivité, d’optimiser leurs processus et de renforcer leur croissance. Dans le contexte du développement durable, cela peut signifier que les usines en activité fonctionnent de manière plus rationnelle, plus efficace sur le plan énergétique et, par conséquent, avec moins d’émissions de carbone.

Construction écologique connectée

Industrie 4.0

Les applications de l’Industrie 4.0 dans la construction vont de la conception à la gestion courante. Les architectes utilisent désormais des outils tels que les logiciels de modélisation des informations du bâtiment (BIM) pour optimiser les bâtiments dans une optique de durabilité. Ils peuvent concevoir des bâtiments industriels et commerciaux avec des éléments tels que des bactéries écologiques qui réparent les structures de manière organique. La conception et l’architecture durables peuvent désormais être réalisées en tenant compte de la technologie de l’Industrie 4.0.

Une fois installés, les systèmes de chauffage et de refroidissement peuvent s’autoréguler pour assurer l’efficacité énergétique en temps réel. Si des personnes sortent d’une pièce, des capteurs et des dispositifs d’IoT indiquent aux systèmes de contrôle de l’environnement d’éteindre les lumières et la climatisation. L’industrie 4.0 change la donne en matière de construction durable, car les bâtiments intelligents peuvent fonctionner de manière écologique.

En fin de compte, la technologie de l’Industrie 4.0 pourrait permettre aux bâtiments d’être entièrement quant à l’utilisation des ressources, la consommation d’énergie et la durabilité globale. Les eaux usées pourraient être automatiquement filtrées et recyclées. Et les systèmes d’IA analyseront en permanence les données afin de procéder à des ajustements en temps réel pour une utilisation plus durable de l’énergie.

Fabrication intelligente et durable

Industrie 4.0

D’une certaine manière, le secteur manufacturier aborde déjà les choses avec un esprit de durabilité. Maximiser la production – tout en minimisant les déchets – est essentiel pour le succès et la rentabilité. Et comme de plus en plus d’organisations réorientent leurs processus de fabrication pour être plus écologiques ou se conformer aux réglementations, l’industrie 4.0 devient la norme dans l’usine intelligente de demain.

L’industrie 4.0 dans le secteur manufacturier s’étend également à la chaîne d’approvisionnement, où les véhicules intelligents peuvent transmettre des données à un serveur sur le cloud pour analyse. Un système d’intelligence artificielle peut alors déterminer quels itinéraires ou modes de transport ont le moins d’impact sur l’environnement. Et les contrôles environnementaux de l’industrie 4.0 dans les usines vont bien au-delà du chauffage et du refroidissement. Des capteurs de filtration intelligents peuvent détecter une augmentation de certains produits chimiques ou polluants et prendre automatiquement des mesures pour protéger la santé et le bien-être des travailleurs d’usine.

Avec l’industrie 4.0, la croissance des entreprises et la durabilité environnementale ne sont pas nécessairement incompatibles. Les industries comme l’industrie manufacturière et la construction sont, à bien des égards, l’épine dorsale de l’économie mondiale. Et les chefs d’entreprise ne doivent pas chercher plus loin que des technologies telles que les équipements d’usine connectés, les systèmes d’énergie basés sur l’IA et les dispositifs industriels d’IoT pour aider ces industries à se développer de manière forte, intelligente et durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *