Le secteur de la sécurité a toujours été un secteur pratique. Caractérisé notamment par des précautions physiques telles que des agents de sécurité, des clés et serrures mécaniques. L’image d’un garde patrouillant dans un lieu, avec notamment une torche dans une main et un anneau contenant de nombreuses clés mécaniques attaché à sa ceinture, a longtemps été l’image associée à la sécurité sur site.

Cependant, la pandémie de COVID-19 continue de restructurer les marchés et les entreprises, et ses conséquences sont là pour les décennies à venir. Des millions de personnes ont été contraintes de travailler mais aussi d’étudier à domicile. Réduisant ainsi les contacts physiques et définissant de nouvelles normes d’hygiène. Les interactions des personnes avec les bâtiments, et donc les besoins en matière de sécurité, ont changé à jamais.

Nouvelles approches de la sécurité dans un monde en mutation

La pandémie a également introduit de nouveaux risques pour la sécurité. En effet, une enquête a révélé que 20 % des entreprises ont connu une augmentation des incidents de sécurité physique depuis le début du COVID-19. D’autre part, plus de 40 % des répondants ont déclaré avoir modifié leur stratégie de sécurité depuis le début de la pandémie.

Si les agents de sécurité peuvent encore être essentiels pour certaines entreprises, les fermetures ont poussé le secteur de la sécurité à trouver des solutions qui reposent moins sur le facteur humain et l’interaction physique. Par conséquent, la demande de solutions de sécurité fondées sur la technologie et les données, telles que les entrées sans contact, les systèmes de gestion de bâtiments à distance et les serrures intelligentes, n’a jamais été aussi forte.

Des solutions intelligentes pour renforcer la sécurité sur site et réduire les coûts

Alors que le secteur de la sécurité connaît un processus de digitalisation accéléré, l’adaptation des nouvelles technologies renforcera la sécurité. La rendant ainsi plus simple et plus efficace. En outre, à une époque où la rationalisation est une priorité absolue pour de nombreuses entreprises, ces solutions intelligentes de sécurité et d’accès peuvent également réduire les coûts.

Charlie Gordon Lennox, PDG de The Keyholding Company, une entreprise de sécurité spécialisée dans la détention de clés et la réponse aux alarmes, fait partie des chefs d’entreprise qui ont pris conscience des possibilités offertes par le changement de paradigme numérique.

La technologie et les données appropriées existent aujourd’hui pour réduire les coûts et exploiter plus efficacement les bâtiments en service et hors service, mais peu ont envisagé de les utiliser jusqu’à ce que COVID-19 impose une nouvelle approche.

Charlie Gordon Lennox, PDG de The Keyholding Company

Son entreprise estime que le fait de supprimer les clés mécaniques et de les remplacer par une solution intégrée de serrure intelligente peut permettre d’économiser jusqu’à 62 % des coûts de gestion des clés mais également des services d’accès.

Cela pourrait représenter des milliers de dollars par propriété chaque année. En effet, en tenant compte des dépenses telles que les remplacements de clés et de serrures, les coûts d’accès ponctuel par des tiers, les frais d’intervention temporaire, ainsi que l’utilisation de la plateforme pour réduire le temps d’administration.

Une refonte holistique de la sécurité sur site

Photo d'une caméra de sécurité

Comme beaucoup d’autres, la Keyholding Company détient traditionnellement des clés mécaniques pour ses clients. Ce qui leur permet également d’entrer dans une propriété lorsqu’une alarme est activée. Et ainsi de faciliter l’accès des entrepreneurs en dehors des heures de travail. Cependant, la gestion de ces clés impliquait beaucoup de coûts et de main-d’œuvre. Par conséquent, la KHC a digitalisé ce processus et est passée à l’accès mobile. Elle propose désormais une solution sans clé basée sur une application qui lui permet d’envoyer une clé digitale sur smartphone. La clé digitale ne peut être envoyée qu’en cas de besoin et sa validité est limitée afin de garantir la plus haute sécurité aux clients du KHC.

Outre la réduction des coûts et de la présence physique sur site, Gordon Lennox souligne que les systèmes de contrôle d’accès à commande digitale aident également les entreprises à collecter et à analyser les données. Cela libérerait un énorme potentiel d’analyse des risques et des comportements et aiderait également les entreprises à prendre de meilleures décisions pour servir leurs clients de manière plus significative.

« La sécurité ne consiste pas seulement à disposer de technologies pour le plaisir de la technologie et de serrures sophistiquées », explique Gordon Lennox.

Comme la pandémie a mis en évidence les possibilités d’adaptation de la technologie pour une sécurité maximale avec une intervention minimale, il ne fait aucun doute que les gagnants de notre monde en mutation seront ceux qui sauront saisir ces opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *