Les technologies numériques favorisent l’optimisation, stimulent l’efficacité, réduisent les coûts et l’impact environnemental. Alors que les économies avancées s’empressent d’adopter la nouvelle révolution industrielle, également connue sous le nom d’ Industrie 4.0, la construction reste l’un des secteurs les moins numérisés.

Avec des dépenses mondiales d’environ 10 000 milliards de dollars pour les biens et services liés à la construction, le secteur de la construction est l’un des plus importants au monde. Lorsque la construction n’est pas numérisée et suit littéralement un modèle de développement « brique et mortier », les conséquences sont désastreuses. Selon McKinsey, les grands projets prennent souvent 20 % de plus que prévu et dépassent le budget de 80 %. Ils mettent également à rude épreuve les marges bénéficiaires, qui sont parmi les plus faibles de tous les secteurs.

La réalité augmentée (RA) est une technologie qui compose une vue en créant une image générée par ordinateur sur la vue du monde réel d’un utilisateur. Elle « augmente » un environnement réel par une expérience interactive, qui peut inclure des éléments visuels ou d’autres impressions sensorielles comme l’ouïe, le toucher ou l’odorat. Comme dans un jeu vidéo, l’utilisateur porte un dispositif de réalité augmentée qui s’oriente en fonction de son point de vue.

Dans le secteur de la construction, la réalité augmentée permet de combiner des conceptions architecturales virtuelles avec la réalité physique d’un chantier. Les trois résultats suivants de la réalité augmentée dans la construction sont parmi les multiples façons dont ces technologies peuvent changer l’avenir du secteur.

1. La visualisation du projet

La réalité augmentée va au-delà des modèles 3D pour minimiser les mauvaises surprises avant qu’elles ne se produisent et fournir des qualités quasi-surnaturelles.

Les employés du bâtiment portant le dispositif de réalité augmentée peuvent voir à travers les murs. De l’érection de l’ossature d’un bâtiment au perçage de petits trous, ils ont le contrôle de tous les résultats du processus de construction. Cette perspective globale élimine les doutes et les erreurs tout en facilitant la réalisation de projets plus rapides et plus rentables.

Grâce à la réalité augmentée, les responsables de la construction peuvent superviser leurs projets dans les moindres détails, et les architectes d’intérieur peuvent également en profiter.

2. Faire passer la collaboration d’équipe au niveau supérieur

Les chantiers de construction peuvent être des lieux chaotiques, désordonnés et bruyants. Le processus complexe de construction d’un bâtiment requiert de nombreuses compétences différentes, sur le chantier et en dehors. Il n’est donc pas rare que les entreprises de construction soient confrontées à des problèmes de collaboration ou à une déconnexion entre le terrain et le siège.

Grâce à la réalité augmentée, les employés peuvent minimiser ces écarts et bénéficier d’une collaboration d’équipe plus efficace. Les travailleurs sur le terrain peuvent envoyer des notes enrichies de réalité augmentée, des flux vidéo et d’autres données à leurs collègues distants. Ainsi, les travailleurs peuvent aborder les problèmes potentiels avant qu’ils ne surviennent, se consulter et éviter les erreurs coûteuses qui ont frappé le secteur de la construction.

Lorsque les membres de l’équipe communiquent à l’aide de modèles précis et réels, personne n’a besoin de deviner. Ainsi, tous les employés peuvent canaliser leurs talents et leur créativité pour tirer le meilleur parti du projet de construction.

3. Améliorer la sécurité sur le lieu de travail

La sécurité est un défi et une préoccupation communs à tous les lieux de travail. Toutefois, sur les chantiers de construction, les accidents sont plus fréquents que dans la plupart des autres environnements professionnels. Aux États-Unis, 20 % de tous les accidents mortels sur le lieu de travail se produisent dans le secteur de la construction.

La RA peut contribuer à réduire ces chiffres. Elle peut aider les équipes à se préparer et à vérifier les risques de sécurité avant même que le travail ne commence. Ces technologies permettent également aux inspecteurs d’identifier plus efficacement les dangers sur le chantier.

Les employés de la construction travaillant sur des machines compliquées et potentiellement dangereuses peuvent également utiliser la RA pour apprendre à les utiliser en toute sécurité. La RA permet non seulement de gagner du temps en les aidant à apprendre ces opérations plus rapidement, mais grâce à l’expérience immersive, les opérateurs éliminent le risque de se blesser ou de blesser les autres.

La réalité augmentée pour aider à résoudre les problèmes de productivité

Selon McKinsey, depuis 1945, la productivité de l’industrie manufacturière, du commerce de détail et de l’agriculture a augmenté de 1 500 %. Dans le même temps, la productivité dans le secteur de la construction est restée pratiquement inchangée.

Pour assurer la durabilité et la croissance futures, il est impératif que le secteur de la construction, qui représente 13 % du PIB mondial, s’attaque à ces problèmes.

La RA allie harmonieusement théorie et pratique. Grâce à ses caractéristiques multisensorielles et à la possibilité d’intégrer les conceptions virtuelles aux réalités d’un chantier de construction, la réalité augmentée est un outil unique pour aider les dirigeants à relever les défis de leur secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *